Test : Animal Crossing New Leaf

Test : Animal Crossing New Leaf

Que vous soyez un fan ou non de la franchise, vous avez sûrement déjà entendu parler du nouvel opus d’animal Crossing. Et c’est normal, parce qu’il déboîte !

La ferme des animaux

Pour ceux qui ne connaitraient pas du tout la licence, Animal Crossing est un jeu dans lequel vous allez incarner un habitant d’un village rempli d’animaux. Je sais c’est palpitant.

Dans ce village vous allez pouvoir vous adonner à différentes activités comme la pêche, la chasse aux insectes ou encore la recherche de fossiles. Il y a pleins de choses à faire dans votre ville, et ça n’est que le début.

Le titre vous catapulte donc dans un village dans lequel vous allez habiter. N’ayant pas de maison, il vous faudra passer par certaines petites taches pour gagner un peu d’argent et faire construire votre maison. Une fois les première formalités remplies, vous allez être libre de faire ce que bon vous semble. Sauf que cette fois-ci, le maire c’est vous.

MAIS QUI SONT TOUS CES GENS ??

MAIS QUI SONT TOUS CES GENS ??

C’est qui le patron ?

Par chance, être maire ici vous accorde tout un tas d’avantages sans aucune obligation, elle est pas belle la vie ?

Etre maire dans cet opus va vous donner de nouveaux pouvoirs inédits : la construction de nouveaux bâtiments et les arretés municipaux.

La première option va vous permettre de customiser votre ville avec de nouveaux éléments : un nouveau pont, une fontaine, des lampadaires mais aussi de quoi enrichir l’avenue commerçante, centralisant la plupart des commerces du jeu. C’est désormais dans cette avenue que se trouvent le musé, l’échoppe de nook, mais aussi l’atelier dans lequel vous allez pouvoir créer vos propres vêtements ou en acheter.

La deuxième options qui s’offre à vous en tant que maire va vous permettre de mettre en vigueur différents arrêtés aux effets variés comme changer les horaires d’ouverture des magasins.

Tout cela à un prix, en effet les constructions peuvent coûter extrêmement cher. Et malgré le fait que tout le monde dans le village puisse y participer, vous vous retrouverez souvent seul à payer tant les sommes données par les autres villageois sont dérisoires.

Money money money

Eh oui, dans New Leaf, bien plus que dans les autres Animal Crossing, l’argent à une place primordiale dans le quotidien du joueur. Pour pouvoir construire, acheter des meubles, agrandir sa maison etc… il va falloir trouver de l’argent. Et ce ne sont pas les moyens qui manquent.

Voilà donc ça là, c'est chez vous.

Voilà donc ça là, c’est chez vous. Va falloir vous bouger si vous voulez pas vivre là-dedans.

C’est simple, dans Animal Crossing, tout ce que vous faites peut potentiellement vous rapporter de l’argent : vous pouvez revendre vos insectes, poissons, fossiles, fruits etc… Tous les moyens sont bons pour vous remplir les poches.

Néanmoins réduire simplement le jeu à cela c’est occulter toute la composante sociale du titre qui y occupe une place très importante.

 Tu veux être mon ami ?

Vous l’aurez compris, vous n’êtes pas seul dans votre village. Entouré d’animaux, vous allez devoir leur parler, leur rendre des services… Bref être sympa pour qu’ensuite ils vous rendent la pareil. Cela se traduira par des cadeaux, des invitations à venir chez eux et d’autres choses qu’il vous faudra découvrir.

Si vous veniez à négliger cet aspect du jeu, des habitants de votre village pourraient décider de partir du jour au lendemain, une manière de sanctionner votre négligence en quelques sorte.

Range ta chambre !

A tout cela il faut ajouter le contenu colossal du jeu qui propose un nombre impressionnant de meubles, papier peints, vêtement et accessoires pour personnaliser votre personnage et votre maison.

De l’intérieur à l’extérieur de votre maison, tout est personnalisable !

De l’intérieur à l’extérieur de votre maison, tout est personnalisable !

Je ne parlerai pas ici de tous les insectes, poissons et fossiles à collectionner tant ils sont nombreux. Malheureusement, cet aspect du jeu met en évidence le problème majeur du titre : le manque de rangements disponibles. C’est simple, vous n’avez pas assez de place pour tout garder. Ce qui peut très vite se révéler frustrant si comme moi vous aimez garder un grand nombre de vêtements et d’accessoires à disposition. Heureusement, il s’agit là du principal défaut de cet Animal Crossing qui frôle la perfection, notamment grâce à ses multiples nouveautés.

Un souffle nouveau

Sur cet opus 3DS, les nouveautés sont nombreuses. Je vous en citais quelques unes précédemment, comme l’avenue commerçante. Celle-ci abrite le tout nouveau village-témoin : un parc dans lequel les maisons des personnes rencontrées en streetpass sont répertoriées. Le joueur peut les visiter et commander certains des meubles qui s’y trouvent. Une très bonne manière de faciliter la tâche des collectionneur tout en exploitant le streetpass de la machine.

Mais ce n’est pas tout, une nouvelle boutique est disponible dans le village, celle-ci va vous permettre de revendre vos meubles mais aussi de les personnaliser. C’est aussi là-bas que vous irez vendre la plupart de vos trouvailles.

Kéké est de retour !

Kéké est de retour ! Vous le trouverez aussi dans cette rue commerçante


Enfin, vous pourrez aussi vous rendre sur une île paradisiaque sur laquelle vous pourrez trouver des insectes et des poissons d’une rareté supérieure. C’est aussi sur cette île que vous pourrez vous adonner à des mini-jeux à plusieurs.

Allez viens

C’est justement à plusieurs que le jeux prend toute sa saveur. En local ou en ligne, vous allez pouvoir échanger, discuter, vous la péter avec votre maison et votre village. La force du titre réside évidemment dans ces moments où l’on peut exhiber tout ce que l’on a achevé chez nous et tout ce que l’on peut découvrir chez les autres.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a toujours quelque chose à découvrir tant les possibilités sont infinies.

Verdict

Animal Crossing est un jeu à part, qui se joue par petites sessions quotidiennes, mais qui vous entraîne dans des mécaniques de jeu très addictives. Si vous aimez la série vous pouvez foncer, si vous ne comprenez pas l’engouement qu’il y a autour de cet ovni, vous pouvez passer votre chemin. Aussi bon soit-il, Animal Crossing New Leaf nest pas un jeu à mettre entre toutes les mains tant son concept est original.

Mangeur de pâtes et gros japan fag', je lance régulièrement des ventilateurs.

Leave a reply

31337